Portrait de Kevin, Responsable Infrastructure et Automatisation

Bonjour Kevin, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Kevin Chollet et je suis arrivé chez DFI en 2021 en tant que Responsable Infrastructure et Automatisation. Mon rôle est de coordonner les activités autour du maintien et des évolutions pour ce qui est des infrastructures, de l’automatisation, des environnements Linux ainsi que de la téléphonie.

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Mon parcours est relativement peu commun. D’une formation initiale d’électronicien, j’ai ensuite effectué un cursus me permettant de devenir Ingénieur en Télécommunication. J’ai également eu la chance de pouvoir monter ma propre entreprise en parallèle de ma formation. En 2014, j’ai rejoint une entreprise d’hébergement très active dans le domaine du web en tant qu’administrateur système Linux, et, en rebondissant sur les occasions qui se sont présentées à moi, j’y suis devenu responsable des opérations IT. Ce parcours m’a permis de piloter et de mettre en place un grand nombre d’évolutions dans l’architecture en place afin de s’adapter aux nouveaux impératifs du marché.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre DFI ? 

Le défi de donner une nouvelle impulsion aux sujets autour de l’infrastructure de DFI pour accompagner les transformations structurelles et de se préparer au marché de demain, m’a tout de suite attiré. Nous avons pour vocation de moderniser l’exploitation (par l’automatisation entre autres) afin de pousser à l’extrême le goût de l’excellence faisant partie de l’ADN de l’entreprise.

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Le fait que nous devons constamment nous remettre en question afin de permettre à l’ensemble de l’entreprise d’évoluer vers le mieux est passionnant. Rien que nous décidons aujourd’hui ne doit être pris pour acquis demain. Guider l’ensemble de mon équipe via ce leitmotiv est une énorme source de motivation et le fait de construire ensemble ce bien commun est extrêmement enrichissant.

Qu’est-ce qu’une journée type pour toi ?

Il n’y a pas vraiment de journée type… Les grandes lignes directrices sont que le début de matinée est dédié aux différentes urgences. Suivi par une prise de connaissances des différents sujets et tâche de la journée afin de préparer notre point journalier d’équipe à 10.30. Ce point est le pivot de la journée, il permet de réorienter les personnes si besoin ou de réajuster les priorités. De la même manière, en cas de besoin, il est l’occasion d’échanger sur des problématiques spécifique afin de profiter de l’intelligence collective. La fin de matinée s’oriente sur du suivi de tâche entre les différents départements. Tout ceci laisse place à des après-midi très variables en fonction de l’actualité, mais très souvent orientés architecture d’environnements, évaluations de solutions ou encore animation de workshop au sein de mon équipe.

Quel projet te rend le plus fier ?

Le projet de réimplémentation de notre plateforme d’automatisation en 2022 me rend très fier. Malheureusement, il est encore trop tôt pour en parler !

Si tu devais te décrire en 3 mots ?

Passionné, exigeant et prudent.

Qu’est-ce que tu aimes faire quand tu ne travailles pas ?

Étant un passionné de voyage, une partie de mon temps libre est occupé afin de préparer et/ou voyager et découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles cultures.

Quel est ton talent caché ?

Une de mes vocations est l’enseignement. Depuis maintenant 3 ans, j’enseigne pour les étudiants effectuant leur brevet en informatique à Lausanne.

Dernière question : quel message souhaites-tu passer à nos futurs clients ? 

DFI dispose d’une grande palette de compétences que nous vous mettrons avec plaisir à disposition ! Faites-nous confiance afin que nous puissions faire grandir ensemble votre projet.

Partager cet article